Le Bauhaus a 100 ans

Le magazine Ideat fête les 100 ans du Bauhaus

Férus de design, les équipes du Point D ne pouvaient pas manquer de se faire le relai du centenaire de ce mouvement d’architecture allemand majeur qui a marqué durablement nos vies, nos meubles et nos villes.
Merci à Ideat pour revenir dessus et nous rappeler les grandes lignes.
Morceaux choisis ici de ce qui nous a marqués ou de ce que nous avons aimé !…

D’abord une école d’art

Le Bauhaus fut d’abord, comme le souligne dans son edito Laurent Blanc, le fondateur d’Ideat, une école d’art fondée en 1919 à Weimar… Cette dernière a peu à peu insufflé un  courant qui a concerné l’architecture, le design, la photographie, la mode et la danse…Selon Laurent Blanc, “cette école de pensée posera les bases de la réflexion sur l’architecture moderne, et globalement sur le style de la planète tout entière.” En 1933 les nazis ferment et dissolvent cette école qu’il considère bien trop moderne et anti-conformiste….

Nos meubles préférés du Bauhaus

Le fauteuil F51 de Walter GROPIUS fondateur de l’école en 1919; il est créé en 1922 et est réédité par la marque TECTA … Structure en bois, forme cubique, accoudoirs en porte à faux et dossier qui ne touche pas le sol…

Le fauteuil B3 WASSILY (réédité par KNOLL) et les tables gigognes B9 (THONET) (1925/1926) de Marcel BREUER. Cuir et acier tubulaire issu du monde du cyclisme …

La chauffeuse BARCELONA en 1929 de Ludwig Mies VAN DER ROHE, 3ème directeur de l’école jusqu’à sa fermeture. Le deisgner devait dessiner, à la demande du gouvernement allemand, le pavillon allemand de l’Exposition internationale de 1929 à Barcelone. Le bâtiment devait avoir l’air futuriste pour les visiteurs de 1929. La simplicité linéaire du pavillon – fait de verre, d’acier et de trois marbres différents – est caractérisée par de grands espaces fluides, utilisant des plaques entières de chaque matériau juxtaposées les unes aux autres. Une fois terminés les plans du bâtiment, Mies et Lilly, sa compagne, commencèrent à travailler sur le mobilier intérieur. Lors d’un entretien, l’année suivant l’exposition, Mies déclara à propos de ces chaises : « Une chaise est un objet très difficile à faire. Tous ceux qui ont déjà essayé d’en faire le savent. Il y a une infinité de possibilités et beaucoup de problèmes – la chaise doit être légère, elle doit être solide, elle doit être confortable. C’est pratiquement plus facile de construire un gratte-ciel qu’une chaise. » Elle est aujourd’hui réédité par KNOLL.

Le cendrier 90010 de Marianne BRANDT. Réédité par ALESSI…et juste pour la déco bien sûr ….car il est bien évident que Le Point D ne ferait pas l’apologie du tabac à l’heure où plus personne ne doit fumer, car c’est naturellement mauvais pour la santé ! Mais tout de même que ce cendrier est joli !!!!!

Partagez cet article sur : facebookpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *